Géorgie

Projet électrophysiologie et ablation par radiofréquence en Géorgie

Dès 2002, le Dr Vladimir Velebit, en collaboration avec l’équipe de l’Hôpital de La Tour, a développé la chirurgie cardiaque à l’ Open Heart Clinic de Tbilisi soutenu par la Fondation Frédéric et Jean Maurice. Ce projet chirurgical étant terminé et parfaitement fonctionnel, la direction de l’ Open Heart Clinic a souhaité bénéficier d’une aide dans d’autres domaines dont celui de l’électrophysiologie et de l’ablation.

 

Une première prise de contact a eu lieu en avril 2015 entre le Dr M. Zimmermann, électrophysiologue à l’Hôpital de la Tour, et la direction de l’ Open Heart Clinic de Tbilisi, et la première mission effective a été réalisée en septembre 2015, avec pour but non seulement le traitement d’arythmies rebelles aux médicaments, mais également et surtout la formation sur site d’un rythmologue géorgien affilié à l’ Open Heart Clinic.

Jusqu’à ce jour, 5 missions d’ablation ont été effectuées et le projet devrait se poursuivre jusqu’à la fin 2018, jusqu'à ce que les cardiologues locaux soient capables de poursuivre seuls cette activité rythmologique.

Des nouvelles de Tbilisi

Lors de nos début dans l'aventure de électrophysiologie à Tbilisi en 2015, nous n'aurions jamais imaginé que la collaboration entre nous et l'Open Heart clinic et nous soit aussi bonne et honnête. La réception de l'équipe locale aux enseignements dispensés fut un aspect essentiel. Le projet, mené à la demande des Géorgiens est financièrement acceptable et réellement utile pour les besoins locaux. La difficulté majeure reste le remboursement limité de ce genre de soins en Géorgie.

En quelques mots, l'électrophysiologie à Tbilisi commença par :

- Etudes des EP
- Formation en EP d’un cardiologue local
- Enseignement aux cardiologues
- Consultations rythmologiques sur site
- Consultations par internet
- Des recherche clinique registres

Plus concrètement, le projet de développement de l’électrophysiologie et d'ablation à la clinique OPEN HEART de Tbilisi en Géorgie à apporté aux équipes locales du matériel ainsi que des personnes volontaires et compétentes.

Les ressources indispensables

Les ressources fournies par la Fondation Frédéric et Jean Maurice ainsi que par la Fondation Coeur de la Tour sont composées d'un électrophysiologie ainsi qu'un technicien
expérimenté qui effectue sur site jusqu'a 4 visites par année, d'un système EP portable (Cardiotek) ainsi qu'un enseignement théorique et pratique.

Des donations ont permis d'obtenir un générateur RF (Stockert) ainsi que des cathéters usagés pour EP et ablation ainsi que des câbles et patchs.

 

 

 

 

 

 

 

 

De son côté, l'Open Heart à fourni Cathlab avec l'équipement X-ray adéquat, un cardiologue local ayant un intérêt pour la Rythmologie/EP, un système de stérilisation (ETO) pour câbles et cathéters, des sets de ponction ainsi qu'une base de données.

Sélection des patients

Nous avons mis en place une transmission régulière (2 à 3 fois par mois) d’informations par internet avec données cliniques nécessaires comme, entre autres, les ECG et Holter. Une évaluation clinique et des consultations lors des visites fut organisée.
Finalement, il fut necessaire de créer une liste de candidats potentiels à l’ablation. Ablation pour AVRT, AVNRT, AT, FL, RVOT (pas pour FA, FL ou AT gauches et TV ischémiques)

La clé du succès

Afin de couronner ce projet de succès, nous devions faire le choix d’un cardiologue local motivé pour être formé en électrophysiologie et en ablation. Celui-ci devait être capable d’effectuer des consultations rythmologiques et une sélection adéquate des patients ainsi que la maîtrise de l'anglais.

La phase initiale du projet fut riche en enseignements. La première session EP + ablation EP se déroula du 20 au 24 septembre 2015 par Dr. Marc Zimmermann et Mr Lionel Agnoletti

Les difficultés

Les difficultés mineures furent liées au matériel, surtout les cathéters et générateurs de RF. Les disponibilités de l’électrophysiologie et du technicien étaient limités. Avant ceci, la sélection des patients à la clinique Open Heart ainsi que les douanes géorgiennes
et la communication en anglais furent problématiques. Néanmoins, le frein le plus important fut le remboursement des procédures

Bilan et vision du futur

Après près de 4 ans de collaboration, 12 séances d'ablations se sont déroulées entre septembre 2015 et février 2019 pour un total de 286 consultations. 48 ablations EPS ont eu lieu et seulement deux d'entre elles ont dû êtres reprises (avec succès). Le projet devrait se poursuivre jusqu’en 2020, jusqu’à ce que le cardiologue local, Dr. Giorgi Tskhomelidze soit capable de poursuivre seul cette activité rythmologique.